Rechercher
  • Ginette Forget

Lorsque ÇA se reconnait, l'Amour se voit lui-même.

Notre quête “d’arriver quelque part”, elle ne date pas d’aujourd’hui, elle est là depuis toujours. Et, tout à coup, ce qu’on fait Ici (dans les rencontres) : c’est la quête qui tombe !


Il n’y a plus de recherche, il n’y a plus de quête, il n’y a plus de chemin. Il n’y a nulle part où aller.

Ça fait comme... “Peut-être que c’est trop simple. Peut-être que ce n’est pas ça, finalement.”


Et pourtant, on est si bien ensemble.

C’est ça qui m’émeut à ce point : voir que, tout à coup, après toutes ces années de recherche, on puisse se déposer, puis dire “Finalement, c’est si simple... parce que, ce que je goûte là, c’est ce que j’ai toujours cherché.”


Qu’est-ce qui fait qu’on en a fait quelque chose de si compliqué ? On a rendu ça inaccessible, puis tout à coup, on voit que c’est accessible maintenant. Il n’y a pas de pré-requis, pas de conditions. Il n’y a rien.


On a beaucoup mélangé ça (l’Eveil) aussi avec des moments d’extase, des états de Grâce qu’on a pu vivre. On a vécu des choses tellement intenses qu’on a l’impression que, si on ne sent plus ça, Ici-Maintenant ce n’est pas ça ! Mais on est encore en train de chercher un rêve, une illusion qui n’existe pas.

Quand Ça voit qu’une histoire arrive, Ça sait que cette histoire ne fait que passer.

Est-ce que ça peut être aussi simple que ça ?

Moi, je dis oui. Moi, je vote oui.


C’est ça la beauté : voir que, tout à coup, après toutes ces années de recherche, on puisse se déposer, puis dire “Finalement, c’est si simple”.


On s’imagine l’Eveil comme étant quelque chose de complètement surréaliste.

Ce n’est pas ça. En tout cas, pour moi, ce n’est pas ça.


C’est la vie de tous les jours, cette beauté, cette simplicité de nos échanges, être là, goûter ce qui est là, faire attention à soi… C’est tout.

C’est quand je peux laisser tomber l’idée, l’illusion de ce que je croyais que c’était, pour revenir Ici-Maintenant, à ce qui est là, dans la simplicité de chaque instant.

Si je laisse tomber cette idée de ce que je crois que c’est, pour simplement vivre

Ici-Maintenant, ce qui est.

Cette lucidité, cette maturité, cette simplicité de voir que ce qui est là, tel que c’est, c’est parfait. Tout simplement, parce que c’est ce qui EST.


Il est temps que l’on voit Ça, Ici, que l’on reconnaisse ! C’est ça la reconnaissance que l’on cherche tant. La réelle reconnaissance, c’est de reconnaître ça en Soi, de reconnaître que nous sommes Amour, Vie… Ce courant de vie là, c’est ce que nous sommes !




*Extraits de la vidéo : Lorsque ÇA se reconnait, l'Amour se voit lui-même.

Transcrit avec Amour par : Dominique Lahaut




Crédit photo : Kim Suk Eun



168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout