Rechercher
  • Ginette Forget

Je ne suis pas mes pensées

Le cerveau pense, c’est comme ça, c’est sa fonction! Les pensées sont là… elles sont la somme des impressions reçues à ce jour.


Le personnage aime penser, il s’attache à ses pensées, il a la sensation d’être vivant lorsqu’il pense, qu’il s’agite. Il a été conditionné de la sorte. De plus, la société valorise cela, elle stimule ce système de besoins, de croyances, de dépendances, de…. Il faut faire quelque chose!


Cependant, lorsqu’il n’y a plus personne pour s’intéresser à ces pensées, à toutes ces histoires, que reste-t-il?


Il reste un regard neuf, frais à chaque instant. Une observation neutre au Présent. La disponibilité à ce qui Est. L’action, la parole, la vision juste, libre de conditionnements.


Être réaliste, c’est Ici et Maintenant. La seule réalité qui Soit!



Je ne suis pas mes pensées


68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout